Deux Frères L'Hostis de Plouguin

 

François Marie Antoine - Blessé de guerre

Claude Marie - Mort pour la France

Collection

Marie Ange et Philippe Le Gall

Remerciements à Madeleine Mercel

L'Hostis François Marie Antoine

Né le 10 Mai 1894 à Plouguin

Classe 1914 Matricule 856

Incorporé le 8 Septembre 1914

62e Régiment d'Infanterie

Soldat de 2ème classe

72e Régiment d'Infanterie - 9e Compagnie

le 19 Décembre 1914

Blessé le 13 Janvier 1915

Pieds gelés

Blessé le 28 Mai 1916

Plaie par pétard niveau malléole externe

19e Régiment d'Infanterie

le 22 Avril 1917

Maintenu Service Armé - Inapte à l'Infanterie

le 14 Mai 1917

Multiples cicatrices cuisse et jambe droite

suite de plaie par éclats de pétard

81e Régiment d'Artillerie le 5 Juin 1917

90e Régiment d'Artillerie Lourde

le 11 juillet 1917

86e Régiment d'Artillerie Lourde

le 1 Mars 1919

Démobilisé le 10 Août 1919

se retire à Plouguin

Campagne contre l'Allemagne

du 8 Septembre 1914 au 9 Août 1919

Citation à l'Ordre de la Brigade n°28

Excellent soldat, le 28 Mai 1916, lors de l'explosion imprévue d'une mine ennemie, est resté à son poste, très exposé, faisant le coup de feu sous une grêle de pétards jusqu'au moment où il a été blessé.

Croix de Guerre étoile de bronze

Médaille Militaire

Médaille de la Victoire

Médaille Militaire

lhostis l'hostis françois marie antoine claude plouguin patrimoine histoire guerre 14 18 1914 1918 finistere patrick milan

Collection

Marie Ange et Philippe Le Gall

Collection

Marie Ange et Philippe Le Gall

L'Hostis Claude Marie 

Né le 25 Février 1892 à Plouguin 

Tourhip

Classe 1912 Matricule 2060

Incorporé le 8 Octobre 1913

71e Régiment d'Infanterie

 

272ème Régiment d'Infanterie - 15e Compagnie

le 1 Juillet 1915

Tué à l'ennemi le 4 Octobre 1915 au Trou Bricot 

Souain Perthe-lès-Hurlus (Marne)

Mort pour la France

​​

Monument aux morts de Plouguin

Le Trou Bricot

On désignait sous le nom de bois du Trou Bricot,

les carrés de sapins qui s'élevaient

sur les pentes orientales de la cuvette de Souain.

Ils s'étendaient sur deux kilomètres environ de profondeur

et formaient un des principaux centres

de la résistance allemande.

Pour emporter l'ouvrage, il était indispensable de l'attaquer

sur toutes ses faces.

Collection

Marie Ange et Philippe Le Gall

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Juillet 2020