De la Commune de Paris

au Bagne

en Nouvelle Calédonie

PRIGENT Jean Marie

Plougasnou

logo-maitron-hover.png

Prigent, Jean Marie

 

Né le 27 juin 1844 à Plougasnou (Finistère) ;

Cocher.

 

En 1871, il était garde au 180e bataillon fédéré.

 

Condamné, le 18 avril 1872, par le 14e conseil de guerre, à la déportation simple,

 

Arrivé à l’île des Pins le 12 novembre par le transport vapeur La Garonne

 

Décédé le 22 décembre 1872, à l’ambulance d’Uro (île des Pins).

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Août 2021