Les Finistériens au Bagne en Guyane

Les navires de transport vers le bagne

Source : La Flotte de Nopléon III

Chimère - Classe Sphinx

17-12-1852 : escale à Ste Croix de Ténériffe, venant de Marseille et allant au Sénégal et en Guyanne.

26-12-1852 : escale à Gorée.

6-1-1853 : escale à St Louis.

7-1-1854 : à Fort de France.

25-3-1854 : à Carthagène (Nlle Grenade).

24-12-1854 : départ de Brest.

11-2-1855 : arrivée à Fort-de-France.

9-1-1861 : rayé - service de rade à Brest.

1865-71 : pénitencier en Guyane.

1871 : démolition

Castor - Classe Sphinx

28-12-1854 :

part de Lorient à la voile pour Cayenne

via St Nazaire et Gorée.

1854-55 :

bagne-hôpital aux îles du Salut

Allier - Classe Ardèche

Extrait d'une lettre du ministre de la Marine Charles Ducos à l'Empereur, datée du 3 juillet 1852"...

j’ai ordonné le départ de l’Allier.

Cette corvette de charge, montée par un vigoureux équipage, protégée par un nombre suffisant de gendarmes et de fantassins de marine, a quitté Brest le 31 mars.

M. Sarda Garriga, commissaire extraordinaire, de la Guyane, accompagné d’un respectable aumônier,

a pris passage sur l’Allier.

Ce premier convoi, composé de 311 forçats choisis dans les bagnes de Rochefort et de Brest,

parmi les hommes de professions les plus utiles, est arrivé le 12 mai en vue des îles du Salut.

J’ai eu soin de placer sous vos yeux le rapport qui m’a été adressé , par M. Sarda Garriga.

La traversée s’est accomplie dans les conditions les plus heureuses.

Une transformation inespérée s’est opérée dans le moral des déportés.

Aucun acte d’indiscipline ne m’a été signalé.

Relevés à leurs propres yeux par le changement de leur état, par la perspective d’un autre avenir, et provoqués incessamment à des idées meilleures par les exemples et les conseils de la religion, ils ont dès leur arrivée, demandé du travail à titre de faveur"

Finistère - Classe Calvados

1876-78 :

transports vers le Sénégal,

la Guyane et les Antilles.

Egérie ex Lozère - Classe Meuse

14-12-1852 :

de Toulon vers la Guyane avec 300 déportés. 

Erigone - Classe Psyché

24-6-1852 :

appareille de Brest pour la Guyane

avec 399 déportés.

7-1852 : îles du Salut.

10 au 12-12-1855 :

escale à Ste Croix de Ténériffe en route

pour la Guyane avec des forçats

Forte  - Classe Surveillante

1852 :

plusieurs voyages de Cherbourg à Cayenne

pour emmener les déportés politiques de 1851.

9-4-1852 :

appareille de Brest pour la Guyane avec des forçats.

20-5-1852 : arrivée en Guyane.

Armide - classe Thétis

1853 :

convertie en transport.

12-6-1853 :

arrivée à Brest venant de Cayenne et des Antilles.

26-11-1853 :

arrivée à Brest, venant de Cayenne et des Antilles.

 

27-7 au 30-9-1853 :

voyage de Brest à Cayenne.

 

20-9 au 28-10-1854 :

voyage de Cayenne à Brest.

Armide

dans l'église de Plouguin

Céres

21-11-1864 :

de Toulon pour Cayenne avec 500 forçats.

 

7-5-1865 : convoie 500 forçats sur Cayenne.

 

5-3-1868 :

escale à Gorée, en route pour amener des déportés à Cayenne.

 

17-11-1868 :

appareille pour le Sénégal, Cayenne et les Antilles.

 

16-12-1868 :

arrivée aux îles du Salut, venant de Toulon.

 

21 au 29-8-1869 :

escale aux îles du Salut, en route pour la Martinique.

 

25-4-1870 au 22-7-1870 :

Antilles-Guyane

 

1-12-1871 :

de Toulon pour Cayenne, Sénégal et Antilles, avec 180 déportés arabes. 

 

1-9-1872 :

Dakar, Antilles, Guyane, avec retour le 14-12-1872.

 

1873-74 :

transport de forçats sur Cayenne.

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Novembre 2021