Combattants Finistériens n'ayant pas la mention "Mort pour la France"

Noms - L - de Le Beux à Le Bourhis

 

Le Beux Pierre Marie

Né le 24 Avril 1885 à Rosporden

Classe 1905 Matricule 2872

Réformé Temporairement  le 6 Février 1907

Entérite chronique

 

Réformé n°2 le 6 Janvier 1908

Entérite chronique

 

Classé Service Armé le 23 Novembre 1914

Soldat

2e Régiment d'Infanterie Coloniale

le 24 Février 1915

Parti aux Armées le 29 Mai 1915

Évacué le 3 Juillet 1915

Rentré au Dépôt le 12 Octobre 1915

6e Régiment d'Infanterie Coloniale

le 23 Octobre 1915


53e Régiment d'Infanterie Coloniale

le 9 Novembre 1915

Évacué le 16 Mars 1916

le 26 Août 1916

Décès le 7 Novembre 1916

Hôpital Mixte de Quimper

Maladie aggravée en service

 

Le Bihan Gilles René

Né le 5 Mai 1889 à Rosporden

Classe 1909 Matricule 35

Mobilisé le 4 Août 1914

Soldat de 1ère classe
2e Régiment d'Infanterie Coloniale

Décès le 29 Avril 1916

Hôpital Maritime de Brest

Maladie aggravée en service

 

Le Bihan Jean

Né le 13 septembre 1898 à Landerneau

Classe 1918 Matricule 735

Matelot Armurier

2e Dépôt des Équipages de la Flotte Brest

Décès le 7 Juillet 1918

Hôpital Maritime des Mécaniciens de Brest

Albumine et congestion pulmonaire

 

Le Bihan Jean René

Né le 30 Février 1884 à Penhars

Classe 1904 Matricule 492

Mobilisé le 3 Août 1914

Soldat

118e Régiment d'Infanterie

Détaché Maçon à l'Usine Moritz à Paimboeuf*1

le 11 Janvier 1916

Détaché à l'Entreprise Gaspars à Grignac

le 16 Mai 1916

 

140e Régiment d'Infanterie - 34e Compagnie

le 2 Juin 1917

Parti au Front le 3 Juin 1917

Blessé à Pontavert (Aisne) le 17 Mai 1915*2

Plaie cuisse gauche

Évacué malade le 20 Juin 1917


140e Régiment d'Infanterie
34e Compagnie

Décès le 25 Août 1917

Hôpital Sanitaire Auxiliaire n°63
Saint Genis Laval (Rhône)

Maladie aggravée en service

*1 Pour l’obtention d’acide picrique, de dinitrophénol et de chlore liquide, le ministère de l’Armement favorisa l’installation de nouvelles usines de l’industrie privée.

Avant la guerre, aucune usine ne fabriquait de chlore liquide en France.

Des usines vinrent ainsi s’établir en aval de Nantes, à Paimbœuf, à la demande du ministère de l’Armement :

l’usine de Produits chimiques René Moritz en 1915, l’usine de la Société pour l’Industrie Chimique en France

*2 - Source : Historique 148e Régiment d'Infanterie

Les 15 et 16 mai, le régiment partit occuper le secteur « bois de la Mine, bois Franco-allemand, mont Doyen » qui prolongeait vers l’ouest les tranchées du Choléra et de la Miette ou il avait passé l’hiver.
Le 1er bataillon relevait dans les bois de la Mine un bataillon du 39è régiment d’infanterie territorial que les Allemands venaient d’attaquer, pénétrant jusqu’aux secondes lignes et massacrant les défenseurs.
Toute l’organisation du bois de la Mine et du bois Franco-allemand était à refaire.


Mais des le 16 mai, les Allemands, enhardis par leurs succès faciles des jours précédents, cherchèrent à reprendre leur avance.
Le 1er bataillon était à peine installé ; le 2è à sa droite qui devait occuper les tranchées du mont Doyen, était en pleine relève,
lorsqu’à

21 heures 20 le bombardement et la fusillade commencèrent. Les tranchées du bois de la Mine et celles de la compagnie de gauche du mont
Doyen étaient prises à parti par l’artillerie de campagne et encagées à l’arrière par un barrage effectué par des mortiers de tranchées.

 

En même temps, un tir violent de 105 et d’artillerie lourde s’abattait sur les boyaux et les routes venant de Pontavert et de la Pécherie, encombrées
d’hommes et de voitures.
Presque aussitôt, des détachements ennemis porteurs de grenades et d’explosifs débouchèrent au centre du bois de la Mine.

Accueillis par des grenades et un feu nourri, ils ne purent progresser.
La présence du 39è régiment d’infanterie, qui n’avait pas encore quitté le secteur, avait permis de doubler les troupes de la défense.
Les Allemands tentèrent alors de glisser le long de la lisière ouest du bois pour prendre à revers le saillant que nos lignes y formaient.
Soumis au feu de flanquement des mitrailleuses qui battaient cette lisière et la clairière du boyau blanc, cette troupe fut repoussée.

A 23 heures 30, le bombardement et la fusillade s’arrêtèrent aussi soudainement qu’ils s’étaient déclenchées.
La défense, conduite avec une vigueur particulière, étouffa toute nouvelle attaque.

Dans le bois de la Mine, ou les lignes n’étaient distantes que de 15 à 20 mètres, le combat avait été mené a la grenade

 

Le Bihan Michel

Né le 9 Novembre 1872 à Irvillac

Classe 1892 Matricule 3095

Ajourné en 1893 et 1894

Reconnu Bon en 1895

Services Auxiliaires

Faiblesse

Classé Service Armé le 4 Novembre 1914

Appelé à l'activité le 25 Janvier 1915

87e Régiment d'Infanterie Territoriale

Soldat

 

82e Régiment d'Infanterie Territoriale

le 15 Novembre 1915

 

6e Régiment du Génie

le 1 Mars 1917


45 Régiment d'Artillerie à Orléans

le 25 Janvier 1918

Réformé n°2 le 4 Octobre 1918

Néoplasme de l'estomac

Décès le 27 Avril 1919

Irvillac
à son domicile

Maladie aggravée en service

 

Le Borgne François*

* Leborgne sur MdH

Né le 24 Octobre 1877 à Plounévez Lochrist

Classe 1897 Matricule 3209

Rappelé à l'activité le 2 Août 1914

Soldat

87e Régiment d'Infanterie Territoriale

 

11e Bataillon de Chasseurs Alpins

le 5 Novembre 1915

1er Bataillon de de Chasseurs Territoriaux

 

264e Régiment d'Infanterie

le 6 Janvier 1916

82 Régiment d'Infanterie Territoriale

219e Régiment d'Infanterie

"Petit dépôt de Pierre Fonds"

le 26 Mars 1916

86e Régiment d'Infanterie Territoriale

le 14 Mars 1917


121e Régiment d'Infanterie Territoriale

le 31 Août 1918

Décès le 8 Janvier 1919

Hôpital de Casablanca (Maroc)​

Œdème aigu du poumon

 

Le Borgne Jacques Marie

Né le 26 Avril 1890 à Plomeur

Classe 1910 Matricule 5438

Affectation Front de Mer de Brest

Matelot 3ème classe Fusilier Auxiliaire


Admis à la retraite pour infirmité le 7 Décembre 1916

Décès le 20 Mai 1918

Penmarch
à son domicile

Tuberculose pulmonaire

 

Le Borgne Jean

Né le 15 Avril 1879 à Querrien

Classe 1899 Matricule 2055

Soldat 2ème classe
86e Régiment d'Infanterie Territoriale

Décès le 30 Avril 1916

Glennes (Aisne)

Mort violente
Suicide

 

Le Borgne Maurice

Né le 31 Juillet 1897 à Plounévez Lochrist

Classe 1917 Matricule 850

Soldat
70e Régiment d'Infanterie

Décès le 1 Juin 1916

Hôpital Complémentaire n°40

à Rennes (Ille et Vilaine)​

 

Méningite tuberculeuse

 

Le Borgne Paul

Né le 26 Août 1888 à Brest Lambézellec

Classe 1908 Matricule 1156

Engagé Volontaire pour 5 ans le 15 Septembre 1904

Apprenti Marin aux Équipages de la Flotte

Réformé n°2 le 22 Juillet 1905

Orchite tuberculeuse

Engagé Volontaire pour 5 ans le 14 Novembre 1906

6e Régiment d'Infanterie Coloniale

Caporal le 3 Novembre 1912

1er Régiment d'Infanterie Coloniale

le 10 Décembre 1912

10e Régiment d'Infanterie Coloniale

le 20 Décembre 1913

9e  Régiment d'Infanterie Coloniale

le 1 Janvier 1915

Cassé de son grade et remis soldat de 2ème classe

le 3 Février 1915

Soldat 1ère classe le 6 Janvier 1916

9e Bataillon Indochinois

le 1 Février 1916

Décès le 8 Septembre 1916

Hôpital Complémentaire n°7 à Amiens (Somme)

 

Suicide
Blessures par coup de fusil volontaire

Campagnes

Corps expéditionnaire du Tonkin

du 30 Septembre (?) au 17 Janvier 1913

Indochine du 31 Mars 1915 au 30 Juillet 1916

 

Le Borgne Pierre Marie

Né le 24 Août 1878 Plouégat Guérand

Classe 1898 Matricule 8482

Quartier Maître Tailleur
Patrouille Aérienne Normandie

Décès le 27 Janvier 1919

Cherbourg (Manche)

 

Tuberculose pulmonaire

 

Le Bot François Marie

Né le 13 Janvier 1873 à Lampaul Plouarzel

Classe 1893 Matricule 1223

Soldat 2ème classe
87e Régiment d'Infanterie Territoriale

Décès le 30 Octobre 1914

Lampaul Plouarzel

 

Maladie aggravée en service

 

Le Bot Mathurin

Né le 27 Avril 1887 à Brest

Classe 1907 Matricule 82510

Second Maître Fourrier
2e Dépôt des Équipages de la Flotte

Décès le 15 Juin 1915

Loperhet

 

Suicide par coup de feu

 

Le Bot Pierre Marie

Né le 28 Décembre 1887 à Plonevez Porzay

Classe 1907 Matricule 1024

Rappelé à l'activité le 2 Août 1914

Soldat
71e Régiment d'Infanterie

Parti au front le 4 Août 1914

271e Régiment d'Infanterie

Décès le 18 Septembre 1914

Hôpital d'Orléans (Loiret)

 

Neurasthénie et misère physiologique

Un secours de 150 Frcs a été payé à la mère

le 24 Mars 1915

 

Le Bour Alfred Marie

Né le 26 Juillet 1894 à Moëlan

Classe 1914 Matricule 16014

Matelot 3ème classe sans spécialité
3e Dépôt des Équipages de la Flotte Lorient

Décès le 7 Septembre 1914

Hôpital Maritime de Lorient (Morbihan)

Granulie

15 Jours de service

 

Le Bour Jean Yves

Né le 10 Mai 1894 Cléden Cap Sizun

Classe 1914 Matricule 6711

Matelot 2ème classe sans spécialité
Cuirassé Marceau

Décès le 23 Août 1917

Hôpital de Quimper

Congestion pulmonaire et septicémie
Hospitalisé au cours d'une permission

 

Le Bourhis Guillaume Marie René

Né le 27 Septembre 1879 à Melgven

Classe 1899 Matricule 1881

Ajourné en 1900

Faiblesse

Bon en 1901

Mobilisé le 3 Août 1914

219e Régiment d'Infanterie

le 15 Juin 1916

Classé Service Auxiliaire le 7 Août 1917

Dyspepsie gastro intestinale

Amaigrissement, état général médiocre

Maintenu Service Auxiliaire le 24 Décembre 1917

Gastro Entérite amaigrissement

65e Régiment d'Infanterie

le 3 Janvier 1918

Réformé n°2 le 6 Avril 1918

Gastrite chronique, mauvais état général
 

Décès le 25 Janvier 1919

Melgven

Maladie aggravée en service

 

Le Bourhis Joseph Marie

Né le 1 Juin 1885 à Moëlan

Classe 1905 Matricule 1257

Matelot 2ème classe sans spécialité
Réformé n°2 le 17 Octobre 1916

Décès le 14 Décembre 1916

Hospice Villejuif Paris

Cause décès inconnue

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Décembre 2021