De la Commune de Paris

au Bagne

en Nouvelle Calédonie

KUEL Jules Marie

Brest

logo-maitron-hover.png

KUEL Jules Marie

 

Né à Brest le 17 janvier 1838

Cordonnier

 

Condamné à Chartres le 6 avril 1872 par le 15e Conseil de Guerre permanent

Coupable de port d’armes apparentes étant revêtu d’un uniforme militaire,

d’avoir fait usage des armes qu’il portait, fait construire une barricade ayant pour but d’arrêter

ou d’entraver l’exercice de la force publique et d’avoir exercé un commandement dans des bandes armées

pour faire attaque ou résistance envers la force publique, agissant contre ces bandes

dans un mouvement insurrectionnel

 

Condamné à la Déportation dans une Enceinte fortifiée.

 

Embarqué pour la Nouvelle Calédonie le 11 juin 1872 à Brest par le transport vapeur « La Guerrière »

 

Arrivé à la Nouvelle Calédonie le 2 novembre 1872 et débarqué à la presqu’île Duros

 

Peine commuée en dégradation civique le 18 octobre 1872, notifié le 16 janvier 1873

 

Autorisé à se rendre à Nouméa le 17 janvier pour y attendre le passage d’un bâtiment de l’État

rentrant en France.

 

Expectative de départ le 31 janvier 1873

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Juillet 2020