De la Commune de Paris

au Bagne

en Nouvelle Calédonie

DUBOIS Joseph Nicolas

Châteaulin

logo-maitron-hover.png

Dubois, Joseph Nicolas

 

Né le 4 avril 1823 à Châteaulin (Finistère) ;

Demeurant à Paris, 76, rue Oberkampf (XVIIIe arr.) ;

Manœuvre ;

Communard,

Déporté en Nouvelle-Calédonie.

 

Il était veuf, père d’un enfant.

 

Pendant le 1er Siège de Paris, il appartint à une compagnie sédentaire du 242e bataillon de la Garde nationale, et continua sans grade son service après le 18 mars 1871 ;

 

Il fut arrêté le 28 mai à Belleville et incarcéré à Rochefort.


Le 20e conseil de guerre le condamna, le 11 avril 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée ;

 

Confondu à son avantage avec Dubois Joseph, il vit sa peine commuée par erreur en trois ans de prison ;

 

Il était déjà embarqué sur le Navarin lorsqu’on s’en aperçut ;

 

On proposa alors de lui remettre sa peine contre huit ans de prison (1877) puis totalement (1878).

Il était arrivé à Nouméa le 4 mai 1873.

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Janvier 2021