De la Commune de Paris

au Bagne

en Nouvelle Calédonie

CORIOU Yves Olivier

Morlaix

logo-maitron-hover.png

CORIOU, Yves Olivier

 

Né le 1er avril 1835 à Morlaix (Finistère) ;

Demeurant à Paris, 29, rue Saint-Jacques (Ve arr.) ;

Coiffeur ;

Communard,

Déporté en Nouvelle-Calédonie.

 

Il était veuf, père d’un enfant.

 

Il avait été soldat au 4e régiment d’infanterie de ligne, et réformé en 1856.


Pendant le 1er Siège, et sous la Commune de Paris, il servit au 151e bataillon puis au 160e fédéré.

 

Fait prisonnier le 29 avril 1871, il fut incarcéré à Rochefort.


Il fut condamné, le 27 janvier 1872, par le 20e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée.

 

Il arriva à Nouméa, par le transport Le Var, le 9 février 1873.

 

Sa peine fut ensuite commuée en cinq ans de bannissement, puis remise en 1879.

 

Il revint en France par la Creuse.

 

Départ le 27 novembre 1879

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Décembre 2020