De la Commune de Paris

au Bagne

en Nouvelle Calédonie

BODENÈS Jacques

Pleyben

logo-maitron-hover.png

Bodenès, Jacques

 

Né le 29 septembre 1840 à Pleyben (Finistère) ;

Journalier ;

Communard,

Déporté en Nouvelle-Calédonie.

 

Il avait subi deux condamnations en 1854 et 1864, pour vol.

Pendant la Commune de Paris, Jacques Bodenès fut garde dans la compagnie des Éclaireurs

Il fut condamné, le 13 décembre 1871, à la déportation simple.

Il arriva à Nouméa par le Danaé le 25 septembre 1872.

Sa peine fut commuée en résidence obligatoire en 1877, et remise en 1879 ;

Il rentre France par la Creuse.

Départ de Nouvelle Calédonie le 27 novembre 1879

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Décembre 2020