De la Commune de Paris

au Bagne

en Nouvelle Calédonie

BERLIVET Hervé

Morlaix

logo-maitron-hover.png

Berlivet, Hervé

 

Né le 11 décembre 1842 à Morlaix (Finistère) ;

Charretier ;

Communard,

Déporté en Nouvelle-Calédonie, où il mourut.

 

Hervé Berlivet avait été condamné en 1869 à quinze jours de prison pour rébellion.

 

Il fut garde au 238e bataillon fédéré à partir du 6 mai 1871

IL combattit à Issy (Seine) puis aux barricades de Belleville (XXe arr.).


Le 14e conseil de guerre le condamna, le 2 mai 1872, à la déportation simple.

 

Il fut déporté sur la Garonne.

 

Resté en Nouvelle-Calédonie et il mourut à l’île des Pins le 31 octobre 1877.

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Juillet 2020