Fenêtres sur le passé

1938

Le vieux Brest
L'incendie du théâtre de Brest en 1866

Source : La Dépêche de Brest 26 novembre 1938

 

Lorsqu'en 1766, d'après les plans de Choquet de Lindu, on construisit le théâtre sur le terrain

et aux frais de la marine, il s'offrit comme l'un des plus beaux de France.

 

En 1817 la ville en faisait acquisition au prix de 100.000 francs.

 

Le 11 mars 1866, un siècle après sa construction, alors qu'on venait d'achever la répétition du Bossu,

le feu se déclarait sur la scène.

Il était 3 h. 30 de l'après-midi quand on s'en aperçut ; quelques heures plus tard les murs seuls subsistaient.

 

Dès 1868 on entreprenait sa reconstruction.

La robuste façade qui n'avait point souffert du fléau, fut conservée.

 

Moins d'un demi-siècle plus tard, le 3 mai 1919, le feu allait de nouveau ruiner le bel édifice.

Il se déclara encore cette fois à l'issue d'une répétition.

 

Le matin, les artistes avaient répété Le gendre de M. Poirier.

Ils quittaient le théâtre à midi.

Une heure après un passant signalait des lueurs aux fenêtres.

La scène flambait.

 

Malgré le dévouement des pompiers américains, de la ville et de la marine, le concours des artistes et de la population, on demeurait impuissant devant le fléau.

À cinq heures il ne restait plus rien dans l'immense vaisseau que des fers tordus et des poutres calcinées.

 

Les murs tenaient toujours ainsi que la façade, mais cette fois on ne voulut pas en tirer parti.

 

À lire sur Wiki-Brest 

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Décembre 2021