Fenêtres sur le passé

1938

La fête des écoles laïques à Saint-Marc

 

Source : La Dépêche de Brest 14 juillet 1938

 

La fête des écoles laïques a obtenu hier un gros succès.

 

À 13 h. 30, garçons et filles étaient réunis dans la cour de l'école des filles.

MM. Jaouen, maire de Saint-Marc ;

Gestin, Keraudy, Le Guen, adjoints ;

Pilven, conseiller municipal, vinrent présider à la distribution de livrets de Caisses d'épargne aux lauréats

du certificat d'études et à une ample distribution de brioches et de bonbons à tous les élèves.

 

M. Jaouen dit aux garçons qu'à la rentrée, ils auraient la chance d'inaugurer la nouvelle école,

aux classes spacieuses et aérées.

 

Les filles, en attendant qu'il soit possible d'édifier pour elles une école neuve disposeront

des classes de l'ancienne école de garçons.

Il remercia les maîtres et maîtresses de leurs efforts et termina en souhaitant à tous de bonnes vacances.

 

Rassemblés place Simon, les enfants défilèrent

par les rues Jean Jaurès, du Guelmeur et Verdun,

précédés d'une fanfare.

Les petites filles marchaient en tête de ce long cortège.

Puis la voiture de la maison Charpy et celle du cinéma

du Peuple, avec leurs haut-parleurs, entraînèrent

les garçons et les gymnastes du patronage.

 

En tête du cortège, on remarquait MM. Rolland, député ; Gérard, inspecteur primaire ;

Le Guen et Besançon, présidents honoraires de l'Amicale ; Péhoré, président du patronage ;

Madec, Le Guen, Guivarch, Poncin, etc.

 

Place Simon, devant de nombreux curieux, M. Kerdistin fit exécuter par les garçons et les filles des mouvements

de gymnastique qui soulevèrent des applaudissements nourris.

Puis une séance récréative eut lieu dans la salle du patronage, où les jeunes artistes obtinrent un énorme succès.

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Décembre 2021