Fenêtres sur le passé

1938

Le chinchard abonde dans les bassins
du port de commerce

Source : La Dépêche de Brest 20 juillet 1938

 

Trois marsouins entrant au port de commerce hier matin venaient se livrer à leurs ébats coutumiers au premier bassin.

Aucun doute pour les pêcheurs : ils poursuivaient un banc de poissons.

 

On savait déjà que les chinchards avaient rallié nos quais.

En effet, depuis une quinzaine on péchait ferme autour de nos bassins.

Gaules, lignes, simples ficelles hameçonnées, tout était bon pour la capture.

 

La nouvelle s'était rapidement répandue et l'on dévalait vers le port de commerce avec d'autant plus d'entrain que l'on était certain de rapporter une friture.

 

Ces jours derniers, au troisième bassin, on avait « stronqué » pour faire lever le poisson et, à l'haveneau, on en prenait des centaines.

 

Hier, les pêcheurs se succédaient en ligne interminable tout au long du quai de la Santé.

Certes, ils ne perdaient pas leur temps.

À peine l'hameçon avait-il disparu qu'un poisson s'y était laissé prendre.

 

Hommes, femmes, enfants se passionnaient au jeu.

Et après quelques heures ils ramenaient chez eux, triomphalement, un panier ou une musette pleine.

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Décembre 2021