Fenêtres sur le passé

1931

Les Cercles d'Études Rurales de jeunes filles

Source : La Fermière janvier 1931

 

Cercles d’études rurales de jeunes filles

 

Dans plusieurs de nos paroisses du Finistère

et des Côtes-du-Nord, Pordic, Plouvorn, Ploudaniel, Merdrignac, pour n'en citer que quelques-unes,...

(les autres ne se froisseront pas, je pense)

nous avons des cercles d'études.

 

Un cercle est une réunion, une assemblée, on y discute,

on y étudie, on y cause, on se distrait par des lectures,

on se délasse par des jeux …

 

Le cercle familial groupe autour du même feu, de la même lampe, tous les membres de la famille, les uns lisent,

les autres travaillent, on échange des idées,

on se communique des impressions, quelle belle et douce réunion!

Il y a des cercles d'officiers, des cercles de régates,

des cercles nautiques, des cercles d'étudiants, d'étudiantes, etc. , puis il y a les cercles d'études de paroisse ou de patronage

pour jeunes gens et jeunes filles.

 

Qu'est-ce que ces cercles de jeunes filles qui nous intéressent particulièrement aujourd'hui ?

 

Un cercle d'études rural est la réunion de l'élite de la jeunesse féminine rurale ;

l'élite est ce qu'il y a de meilleur,

le nombre importe moins que la qualité.

 

La fondation d'un cercle est tout à fait simple,

surtout dans les paroisses où il y a quelques élèves

du cours d'enseignement ménager par correspondance

(ou tout autre groupement de jeunes filles) décidées à travailler pour s'instruire et s'améliorer, à rayonner pour répandre

autour d'elles les bienfaits de l'instruction qu'elles ont reçue.

 

La direction du cercle sera confiée à une jeune fille,

choisie dans le groupe même, à une personne influente

de la paroisse, ou encore à une institutrice libre.

 

La directrice du cercle étant choisie

(ou bien, une jeune fille en prenant l'initiative, d'elle-même),

elle fera les démarches auprès du Recteur ou Curé de la paroisse pour obtenir son assentiment et l'invitera à assister aux réunions, du moins à la première, pour inaugurer le cercle.

 

Comme local, s'il y a un patronage de jeunes filles,

on demandera la salle, sinon une classe de l'école des filles.

 

Que fait-on à ces réunions ?

 

Ces réunions, si le cercle est fondé par des élèves du C.M.P.C. sont exclusivement réservées à la préparation des devoirs

du cours par correspondance.

 

La directrice aura préparé à fond les devoirs proposés

pour le mois, prévoyant les questions et les objections

que pourront lui faire les jeunes filles, elle les développera

en une sorte de petite conférence, attrayante,

de façon à la rendre accessible à toutes ;

elle questionnera pour connaître les idées,

les impressions sur les matières étudiées.

 

Quand fait-on les réunions ?

 

Au moins une fois par mois, avant ou après les vêpres

et pendant la période des travaux moins pénibles à la campagne, c'est-à-dire d'octobre à fin mai au plus tard.

 

Passé ce temps, le travail est trop fatigant pendant la semaine,

il faut donc que le Dimanche soit un jour de repos.

 

Quelles sont les questions à traiter ?

 

Pour les élèves de première année,

nous enseignons l'économie domestique,

c'est-à-dire tout ce qui se rattache à la maison :

enseignement ménager, nettoyage, entretien des ustensiles, lampes, fourneaux, plancher, façon de détacher le linge, la soie,

le velours... organisation du travail, etc...

 

Les questions d'hygiène, sont également étudiées :

précautions à prendre pour se bien porter, propreté,

hygiène de l'habitation.

 

En puériculture, question particulièrement intéressante,

l'enfant est pris dès sa naissance :

soins de propreté, allaitement, etc..

 

Puis la cuisine :

de quoi se compose la batterie de cuisine,

modes de cuisson de la viande, recette de pot-au-feu, grillade, rôti, prix de revient, les roux, soupe au lard, lapin... repas maigres, etc...

 

La deuxième année a, en plus, la technologie agricole

ou le jardinage, si utile pour de futures maîtresses de maison.

 

En un mot nos cercles, comme le C.M.P.C., ont pour but

de perfectionner la jeune fille dans la profession de ménagère agricole et de la préparer à être la collaboratrice de son mari, dans l'exploitation et le foyer dont elle sera la reine…

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Janvier 2021