Fenêtres sur le passé

1910

Noces tragiques sur la route de Tréouergat

 

Source : L’Ouest Éclair 2 juillet 1910

 

Avant-hier après-midi, Guillaume Bermiot, 27 ans, domestique

de ferme chez M. Moalic au village de Landézec en Guipronvel, conduisait sur la grand'route une charrette attelée de deux chevaux.

 

Bermiot était monté en amazone sur le cheval de devant lorsqu'il croisa une douzaine de chars-à-bancs qui conduisaient

une noce de Milizac qui se rendait à Tréouergat.

 

Le domestique de ferme salua le conducteur d'un des chars-à-bancs, et selon un usage constant à la campagne, il se pencha pour stimuler d'un léger coup de fouet le cheval de la voiture qu'il croisait.

En faisant ce mouvement, Bermiot perdit l'équilibre,

tomba de son cheval sur la route, où la roue de son véhicule lui passa sur le corps, lui défonçant la poitrine.

Le malheureux domestique de ferme, transporté dans une maison voisine a rendu le dernier soupir quelques instants après.

 

Ses dernières paroles ont été pour dégager la responsabilité des gens qui auraient pu être inquiétés et pour s'accuser d'avoir commis

une imprudence qui lui fut fatale.

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Décembre 2021