Fenêtres sur le passé

1908

Le paradis brestois vu par une fille de Ouessant

Source : La Dépêche de Brest 28 octobre 1908

 

À ceux des Brestois qui ne goûteraient pas assez vivement le plaisir d'habiter

notre ville, nous recommandons la lecture de l'extrait suivant d'un intéressant article sur Ouessant, publié dans la Revue de Paris, par M. Claude Anet :

 

« Hier soir, une jolie fille du pays est venue nous chanter des chansons populaires.

Elle parle de Brest, où elle a été pour le 14 juillet, et sa joie éclate :

— Ah ! Monsieur, quel pays ! De la musique, de la danse, des tirs, des carrousels...

Et je demandais :

« Mais les gens de ce pays meurent-ils jamais ?

C'est le paradis qu'ils habitent ! »

 

Voilà ce que pensent de Brest, les vaillantes filles d'Ouessant.

Claude Anet

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Décembre 2021