Fenêtres sur le passé

1907

Vols de moutons à Ouessant
pour une noce à peu de frais

 

Source : La Dépêche de Brest 14 décembre 1907

 

Marie-Jeanne Le Noret, femme Bloas, 33 ans, cultivatrice à Ouessant ;

François Le Turdu, 26 ans, charpentier à Colombes (Seine) ;

Anne Miniou, femme Le Turdu, 20 ans, journalière à Colombes (Seine) ;

Albert Blot, 26 ans, soldat au 2e colonial, à Ouessant ;

Marie-Jeanne Miniou, femme Blot, 19 ans, ménagère à Ouessant ;

Marie Moles, femme Henry, 42 ans, ménagère à Ouessant ;

Michel Henry, 20 ans, sans profession, à Ouessant, et Marie-Anne Miniou, 51 ans, ménagère à Ouessant,

sont inculpés de vol de moutons et de complicité de vol par recel.

 

Les inculpés ayant été soupçonnés des vols de moutons qui se commettaient dans l'Ile,

une perquisition fut faite à leur domicile.

 

Pendant que l'on perquisitionnait à leur domicile, les inculpés Le Turdu sortirent de chez eux des moutons,

qu'ils avaient égorgés, et après les avoir dépouillés, mis dans des sacs.

Ils ont pu, par ce moyen, traiter leurs invités avec peu de frais.

La femme Bloas est, de plus, inculpée, en compagnie des filles Miniou, d’un vol de bois

au préjudice d'un sieur Gouéré.

 

Me Maurer présente la défense de la femme Henry et de son fils.

 

Le tribunal condamne :

La femme Bloas à trois mois et un jour de prison ;

Le Turdu, à deux mois ;

la femme Le Turdu, à deux mois ;

Blot à deux mois ;

la femme Blot, à deux mois ;

Marie Jeanne Miniou, veuve Malgorn, à deux mois de prison ;

la femme Henry et Michel Henry sont acquittés.

Malheureusement, ils furent aperçus par des voisins,

qui, la perquisition terminée, prévinrent le garde champêtre

de ce qu'ils avaient vu.

 

Les inculpés avaient caché les sacs de viande dans une crèche.

 

Dans le fumier de la femme Bloas, il fut trouvé trois têtes

de moutons, qui furent reconnues par les propriétaires,

en raison de ce que chaque bête porte une marque à l'oreille.

 

Une quinzaine de vols de moutons et de poules

ont été commis dans l'île depuis quelques mois.

 

Le Turdu et Henry sont inculpés du vol et les autres de complicité par recel, ceux-ci ayant mangé du produit du vol.

 

Henry nie avoir participé au vol et au repas.

 

À toutes les questions qui lui sont posées, il répond :

« Ni vu ni connu. »

 

Sa mère nie également avoir participé au repas.

 Le vol a été commis à l'occasion du mariage des deux filles Miniou, qui a eu lieu les 17 et 23 mars.

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Décembre 2021