Fenêtres sur le passé

1900

Sauvetage maritime à Roscoff

Source : La Dépêche de Brest 2 février 1900

 

Annales du sauvetage maritime - octobre – novembre – décembre 1899

Le 4e fascicule des Annales du sauvetage maritime, mois d'octobre, novembre et décembre 1899, vient de paraître.

Nous y trouvons des notes très intéressantes sur divers sauvetages.

Bien que nous en ayons déjà parlé, nous croyons bon de les rappeler d'après

les Annales de la Société centrale de sauvetage des naufragés :

 

ROSCOFF

 

Voici le rapport de la sortie faite le 1er novembre par le canot Commandant Philippes de Kerhallet pour secourir l'équipage du dundee français Saint-Pierre-lès-Calais, du port de Paimpol :

 

J'étais absent vers 3 h. 1/2 du soir, hier, lorsqu'un télégramme du chef guetteur du sémaphore de la pointe de Primel m'informa, en même temps que le patron Le Mat, qu'un dundee venait de couler près de la base des Pois de Fer,

à l'est de la Roche-Duon, à cinq milles de Roscoff.

 

M. le secrétaire du comité fit lancer aussitôt le canot,

qui prit la mer à quatre heures moins dix,

par grand frais de S. S. O., mer grosse et fort ressac.

 

Après avoir exploré le chenal et les environs de Duon,

le patron Le Mat, ne voyant aucune épave,

se décida à faire route pour la baie de Primel

(distante de Roscoff de neuf milles),

qu'il atteignit vers 5 h. 15.

 

Là, il apprit par des pêcheurs que le navire perdu était le Saint-Pierre-lès-Calais, du port de Paimpol,

qu'il avait chaviré sous voiles près de la base des Pots de Fer, que le capitaine était tombé à la mer une heure

avant l'événement, qu'il s'était noyé et que le reste de l'équipage, composé de trois hommes,

avait été recueilli et amené à Primel avec le canot du bord, par le bateau pilote de Primel, patron Guiener.

 

II n'y avait plus rien à faire, les phares s'allumaient et, par une nuit des plus obscures, le canot de sauvetage rentrait heureusement au port de Roscoff, avec son équipage sain et sauf et sans avaries.

 

Les canotiers étant exténués par une manœuvre constante à la voile et à l'aviron,

le patron Le Mat n'a remisé le canot que ce matin, l'ayant échoué en sûreté dans le port pour passer la nuit.

 

Le président du comité local,

LE DAULT

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Décembre 2021