Fenêtres sur le passé

1900

Sauvetage maritime à Molène

Source : La Dépêche de Brest 2 février 1900

 

Annales du sauvetage maritime - octobre – novembre – décembre 1899

 

Le 4e fascicule des Annales du sauvetage maritime, mois d'octobre, novembre et décembre 1899, vient de paraître.

Nous y trouvons des notes très intéressantes sur divers sauvetages.

Bien que nous en ayons déjà parlé, nous croyons bon de les rappeler d'après

les Annales de la Société centrale de sauvetage des naufragés :

 

 

ILE MOLÈNE

 

Dans la matinée du 5 novembre, deux marins de Molène, Christian Cariou et Vital Kérief,

sont allés faire une partie de chasse aux cormorans sur un rocher au sud-ouest de l'île Youc'h,

à 200 mètres de la côte.

 

Ils avaient l'intention de passer là une marée, persuadés qu'ils étaient à l'abri de tout danger.

 

Mais, à la marée montante, la mer devient très grosse et, vers quatre heures, commence à balayer le rocher.

 

Averti, le patron du canot de sauvetage, Étienne Gouachet, fait lancer immédiatement le canot Amiral Roussin

et se porte au secours des deux chasseurs.

En un instant, il est en vue du Youc'h ;

ses braves canotiers font alors des efforts désespérés

pour atteindre ce rocher, mais la mer est tellement démontée qu'ils ne réussissent même pas à s'en approcher

pour y lancer une corde.

 

À la tombée de la nuit, ils se voient forcés de rentrer

dans le port sans avoir pu venir en aide à leurs camarades.

 

Vers neuf heures du soir, par une nuit très-sombre,

le canot de sauvetage sort de nouveau.

 

Cette fois, il ne peut pas encore accoster le rocher, toujours à cause de l'état de la mer,

mais il réussit à s'en approcher à une distance de 10 mètres et par trois fois en fait le tour,

les canotiers appelant les naufragés à grands cris.

 

Comme on ne leur répond pas, ils comprennent que c'est fini : une lame a enlevé les deux malheureux.

 

À la prière de son équipage, le patron du canot de sauvetage dit un De profundis pour les camarades disparus

et l'on retourne au port.

 

Les cadavres des deux naufragés ont été trouvés le lendemain matin à la côte.

 

Le recteur, président du comité local,

Abbé GOUDEDRANCHE.

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Janvier 2021