Fenêtres sur le passé

1895

La faute d'une jeune modiste

 

Source : La Dépêche de Brest 9 novembre 1895

 

Une jeune modiste, Le G... (Joséphine), âgée de 14 ans,

passait dans les derniers jours de septembre sur la place Saint-Louis.

 

Aux abords de l'étalage de M. Paris, négociant, elle s'approcha

d'un groupe de personnes et subtilisa le porte-monnaie de Mlle Jeanne S..., femme de chambre à l'hôtel des Messageries.

 

Le porte-monnaie contenait deux francs, quelques sous

et une montre en argent que la jeune voleuse donna comme cadeau de noce à une amie Mlle T...

 

Le 29 octobre dernier, la mère de cette dernière,

s'étant présentée au mont-de-piété pour engager la montre, était arrêtée.

 

Elle dénonçait aussitôt la jeune Joséphine Le G...,

qui deux jours après subissait le même sort.

Depuis, la femme T... a bénéficié d'une ordonnance de non-lieu.

Anonyme

Acquittée comme ayant agi sans discernement, la jeune modiste a été remise à sa famille.

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Septembre 2021