Fenêtres sur le passé

1893

Une baleine à Ouessant

Source : La Dépêche de Brest 23 février 1893

Source : La Dépêche de Brest 9 mai 1893

 

Ouessant.

Par télégramme de Paris, hier soir :

 

Une bonne aubaine.

 

Le pêcheur Tual, qui, le 18 février, aperçut le premier la baleine venue en épave à l'île d'Ouessant

et la signala au représentant de la marine, aura fait une bonne journée.

 

Il vient d'être informé qu'une somme de 900 francs allait lui être versée par les soins de la caisse des invalides.

 

Aux termes d'une ordonnance qui remonte à 1681 et qui est toujours en vigueur, l'inventeur (*)

d’un poisson à lard a droit, en effet, au tiers du produit de l'épave.

 

(*) Larousse :

Inventeur : Personne qui découvre un trésor, un objet, etc. (L'inventeur d'un trésor en devient seul propriétaire

s'il le découvre sur son propre fonds, et pour moitié avec le propriétaire du fonds s'il le découvre sur le fonds d'autrui.)

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - avril 2021