Fenêtres sur le passé

1893

La dernière coupe de goémon à Lanninon

 

Source : La Dépêche de Brest 2 mars 1893

 

Aujourd'hui et demain, de 6 h. à 10 h. 1/2 du matin, les Brestois matineux pourront voir,

pour la dernière fois sans doute, aux portes de la ville, un des plus curieux spectacles de la vie maritime,

qui ont fourni à de nombreux romanciers le sujet de récits émouvants, des scènes les plus dramatiques,

des tableaux les plus saisissants et les plus poignants de la vie des pêcheurs et des habitants du littoral maritime.

 

Les grands travaux qui s'exécutent sur la plage de Lanninon, de la Grande-Rivière et des Quatre Pompes marchent

à grands pas, et déjà, à mi-marée, on voit se profiler, sur une longueur de deux à trois milles, une série de récifs,

un archipel d'ilots qui ressemblent à une réunion de poissons-lunes se suivant à la queue-leu-leu.

Puis, à mesure que l'eau monte, elle forme une ligne continue

de brisants sur lesquels la mer passe en produisant

ce bruit particulier qui caractérise les barres et donne

par les volutes qu'elle détermine, suivant la direction et la force

du vent, une idée du phénomène connu sous le nom de mascaret.

 

Encore quelques mois et un terre-plein, un véritable quai,

changera en partie l'aspect de notre belle rade.

 

Nous engageons donc nos lecteurs à se lever de bon matin pour assister,

une dernière fois et sans déplacement onéreux ou fatigant, à cet intéressant spectacle de la coupe du goémon.

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - mars 2021