Fenêtres sur le passé

1892

Le couchage des pupilles de la marine

Source : La Dépêche de Brest 3 mai 1892

 

Le couchage des pupilles de la marine.

 

Une dépêche ministérielle du 8 décembre 1890 avait autorisé en principe, pour le couchage des pupilles de 9 à 14 ans, le remplacement des lits

par des hamacs ;

mais sur les observations du directeur de l'établissement,

qui a fait ressortir certains inconvénients qui paraitraient devoir résulter

de ce changement, le ministre vient de décider qu'il ne serait apporté aucune modification au mode de couchage en usage.

 

Le conseil supérieur de santé a exprimé à ce sujet l'avis suivant,

qui ne manque pas d’intérêt :

Le sommeil de durée suffisante est un facteur,

dans le parfait développement de l'enfant.

 

Pour que le sommeil soit absolument réparateur,

il faut que le corps repose, sans aucune attitude forcée

et les muscles complètement relâchés.

 

Le lit et le cadre réalisent ces conditions ;

il n’en est pas de même d’un hamac, qui est imposé au marin

par la mobilité du navire et la nécessité de l’encombrement.

 

Le ministre a prescrit d'étudier l'amélioration du couchage actuel

en substituant des sommiers aux paillasses au fur et à mesure

de la mise hors de service de ces dernières.

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - mars 2021