Fenêtres sur le passé

1891

Remède de vieille femme

Source : Le Finistère janvier 1891

 

REMÈDE DE VIEILLE FEMME

 

Les journaux ont déjà signalé, à propos de l'influenza qui a sévi dans le courant de l'hiver dernier,

ce remède aussi simple qu'à la portée de tous.

 

L'expérience a démontré son efficacité, et nous pensons être utiles à nos lecteurs en leur rappelant la recette.

On prend de la pure paille d'avoine ordinaire, bien sèche,

on la hache en menus morceaux, on la cuit dans un peu d'eau

et l'on obtient ainsi un thé brunâtre,

de couleur un peu plus claire que celle du café ordinaire.

 

On y ajoute un peu de sucre, l'on en prend une tasse le soir,

une autre tasse le matin, et au bout de trois ou quatre jours,

il n'y a de toux qui tienne.

 

Ce remède convient à tout âge et pour tous les catarrhes.

 

Il est surtout à recommander aux personnes qui,

comme les instituteurs, avocats, etc., sont obligées

de beaucoup parler et qui sont sujettes aux maux de gorge et du larynx.

 

Le remède est en tout cas peu coûteux et facile à essayer.

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Janvier 2021