Fenêtres sur le passé

1890

Le monde curieux des souteneurs

Source : La Dépêche de Brest 1 mars 1890

 

La Fleur et Bacchus sont, les surnoms d'un de ces deux chevaliers de la Marmite dont nous avons raconté

récemment les exploits.

Son compagnon, qui n'a peut-être pas encore gagné ses chevrons dans les plus bas étages de la prostitution, s'appelle tout simplement G..

 

L'affaire ouvre un jour curieux sur le monde des souteneurs.

 

Ces deux garnements, dont le casier judiciaire retrace les déjà nombreux faits d'armes, se livraient,

la nuit venue, à la chasse aux foulards et aux porte-monnaie.

Ils s'approchaient des malheureuses filles dont le métier est de vendre aux passants des sourires frelatés,

et ils les dépouillaient.

Bien heureuses quand celles-ci s'en tiraient sans horions.

Quatre ont été maltraitées par les mauvais drôles.

L'une, « la femme au chapeau », — le fait est qu'elle a une singulière coiffure, — a reçu deux coups de poing sur la figure ;

une autre a laissé sa bourse entre leurs mains ;

les dernières s'en sont tirées avec de fortes gifles et des menaces.

Elles déposent de ces faits, à l'audience, avec un pittoresque de langage

qui fait la joie de l'auditoire.

 

— Oui, dit l'une d'elles, Bacchus m'a croché par les mains ;

puis il m'a f.... une bouffe, il m'a pris mon foulard et il a fouillé dans ma poche, même que mon porte-monnaie est tombé et que je ne l’ai plus retrouvé.

 

Le président.

— Mais comment expliquez-vous cette agression ?

Vous le connaissiez ?

 

Le témoin avec un profond mépris.

— On ne l'avait jamais tant vu !

 

Les inculpés ne nient pas les coups, c'est le métier qui veut ça, mais ils se refusent à reconnaître les délits de vol.

— Je n'ai jamais pris de foulard, dit Bacchus.

 

Cette assertion est vite démentie par une des filles, qui affirme que le foulard encore enroulé autour du cou

de l'intéressant personnage, lui appartient.

 

Bacchus ne se démonte pas pour si peu, mais les juges sont édifiés.

Tenant compte des antécédents des bons apôtres,

ils infligent treize mois de prison à Le G..., dit Bacchius, dit la Fleur, et quatre mois de la même peine à G...

 

Bacchus, qui n'a pas la condamnation gaie, se retire en menaçant la principale victime.

— Pas peur ! On se retrouvera...

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Décembre 2021