Fenêtres sur le passé

1890

Une jeune mendiante à la bonne école

 

Source : La Dépêche de Brest 28 février 1890

 

Une jeune mendiante à la bonne école.

 

La jeune Cécile P... — mettez ici le nom d'un vaudeville célèbre de Labiche — n'a que quinze ans, mais elle promet.

Il est vrai qu'elle est à bonne école

 

Son père, un manœuvre qui habite à Kergorju, trouvant sans doutes que l'on refuse moins à une jaune fille

qu'à une vieille barbe comme lui, la force à mendier.

 

Malheureusement, la jeune mendiante ne s'est pas contentée des aumônes que l'on voulait bien lui donner.

 

Le 18, elle volait un porte-monnaie contenant cinq francs à Mme Le Gall, rue Saint-Yves, 23.

La jeune fille a été arrêtée.

 

Quant au père, qui a déclaré que n'ayant pas de travail il avait été forcé de faire tendre la main à son enfant,

procès-verbal a été dressé contre lui.

Photographe Lange Dorothea,

Library of Congress

Colorisation Rob van den Berg

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Décembre 2021