Fenêtres sur le passé

1890

Rue de Siam, une fille soumise qui ne l'est pas

 

Source : La Dépêche de Brest 25 février 1890

 

Il n'y a rien de moins soumis qu'une fille soumise.

La nommé K... (Jeanne), qui utilise ses dix-neuf printemps en se livrant

à la prostitution, en a donné avant-hier, une nouvelle preuve.

 

Vers huit heures du soir, dans la rue de Siam,

des agents la conduisaient au violon.

Cela n'avait, hélas ! rien que de très naturel dans son état,

mais la fille K... n'aime probablement pas la musique,

car elle opposait une vive résistance aux représentants de l'autorité.

 

Résister, passe encore.

Il est notoire que, à part pour les jeunes prétendants amoureux de réclame, la prison n'a pas grand charme.

 

Mais où la dénommée K... aggrava sensiblement son cas,

c'est lorsqu'elle se mit à ruer comme une jeune pouliche et à gratifier

les gardiens de la paix de force coups de pieds.

 

Library of Congress

Colorisation Rob van den Berg

Elle essaya même de faire tomber l'un d’eux à l'aide d'un croc-en-jambe.

 

Ceci passait la mesure, et malgré cris, de nature à ameuter les passants et bien qu'elle se fît traîner,

elle a été conduite au poste.

 

Mise ce matin à la disposition du parquet, elle aura à répondre du délit d'outrages et de violences aux agents.

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Décembre 2021