Fenêtres sur le passé

1890

La cueillette des goémons au clair de la lune

 

Source : La Dépêche de Brest 1er février 1890

 

Vous ne saviez pas qu'il est dangereux de procéder à la cueillette des goémons au clair de la lune ?

C'est cependant ce qui ressort d'un arrêté pris par le maire d'une commune voisine.

 

Cet ukase municipal décrète, en effet, que l'on ne pourra se livrer

à la récolte des goémons, qu'entre le lever et le coucher du soleil.

Et comme l'on pourrait arguer que le soleil ne se lève pas toujours

par cette saison, le maire, qui a tout prévu, déclare que le lever ou

le coucher de l'astre indicateur seront contrôlés par un phare voisin.

Si la lanterne marine est allumée, on peut y aller sans crainte ;

mais si elle ne brille pas, on encourt les rigueurs municipales.

 

C'est ce qui est arrivé à deux bonnes femmes de Plouguerneau

et de Lambézellec, B... (Marie-Jeanne) et B... (Anne) qui,

le 6 janvier dernier, se sont vu dresser procès-verbal

par le garde champêtre, farouche exécuteur de la loi.

Cependant, les bonnes femmes n'y ont pas mis malice et

elles allèguent que, comme il était plus de sept heures du matin,

elles n'ont pas levé le nez pour voir si le phare brillait ou ne brillait pas.

 

Les juges, souriant quelque peu d'avoir à juger un cas aussi pendable, condamnent les contrevenantes à deux francs d'amende,

afin de laisser passer, sans doute, la justice de Mossieu le Maire.

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Décembre 2021