Fenêtres sur le passé

1887

Une compagnie d'omnibus à Brest

 

Source : La Dépêche de Brest 18 février 1887

 

— Nous recevons la lettre suivante :

 

Monsieur le rédacteur,

 

Depuis quelques jours, plusieurs habitants de l'Annexion

se sont entendus pour organiser à Brest un service d'omnibus

qui desservira d'abord la grande artère, de la rue de Paris à Recouvrance,

pour s'étendre ensuite dans d'autres directions.

 

Ce service fonctionnera régulièrement de 7 h. du matin à 8 h. du soir,

de dix minutes en dix minutes, et même, à certaines heures

où le mouvement est plus considérable, toutes les cinq minutes,

afin que le public n'attende pas trop longtemps,

lorsque toutes les places seront occupées.

 

Dans une entreprise de ce genre, il faut un nombreux personnel,

un très grand matériel et beaucoup de chevaux, par conséquent

une administration composée d'hommes compétents,

afin de diriger et de contrôler le service.

Grâce au concours d'un certain nombre de personnes honorables de Brest,

de Recouvrance et de l'Annexion, qui ont bien voulu se rendre à l'appel

d'un de nos concitoyens pour étudier son plan, qui consiste à intéresser

dans cette affaire tous les négociants de Brest et en même temps le public,

un comité provisoire s'est constitué pour jeter les bases d'une société par actions.

La dépense sera couverte par des abonnements versés d'avance.

La question fait aujourd'hui l'objet d'études sérieuses,

pour arriver à l'établissement d'un budget exact de recettes et de dépenses.

Le but de la société future n'est pas de faire concurrence à la compagnie projetée de tramways, mais au contraire de l'aider par un service

de correspondance.

 

La Cie générale des omnibus de Brest sera, avant tout, une société de progrès destinée à faire du bien dans tout le pays.

 

Si chacun y met de la bonne volonté, ce service fonctionnera le 1er mai.

 

Dans l'espoir, monsieur le rédacteur, que vous voudrez bien accueillir favorablement cette nouvelle et lui donner la publicité de votre journal,

je vous prie d'agréer, etc.

 

Un habitant de l'Annexion.

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Décembre 2021