Fenêtres sur le passé

1878

Découverte d'un cercueil en mer à Penmarch

Source : Le Finistère novembre 1878

 

1878 – Découverte d’un cercueil en mer à Penmarch

 

Penmarch.

 

On nous écrit le 28 octobre :

 

Hier, vers une heure de l'après-midi, le nommé Normand, étant allé visiter ses casiers, a recueilli en mer un cercueil contenant le cadavre d'un homme qu'on suppose mort en mer du choléra ou du scorbut,

car l'un des côtés du corps est tout noir.

 

Le corps mesure 1 mètre 80 environ ; la moitié du visage est rongée.

 

Il est probable que le poids destiné à entraîner le cercueil au fond des flots aura cédé sous la fureur

des dernières tempêtes ou que les liens qui l'attachaient ont été coupés par un gros poisson.

 

Le cercueil a dû séjourner à peu près trois mois à la mer, car il est bernaclé.

 

À l'une des extrémités se trouve encore l'attache du lien qui soutenait le poids d'immersion.

 

À l'intérieur, on a découvert trois grilles en fonte pour chaudières à vapeur,

destinées sans doute à augmenter le poids insuffisant.

Le juge de paix du canton, le maire et le brigadier

de gendarmerie sont venus aujourd'hui faire une enquête

au sujet de la découverte du cercueil dont je viens de vous parler.

 

Ces messieurs ont été d'avis que ce cadavre devait être celui d'un officier ou passager de distinction, mort en mer

de maladie contagieuse ;

le décès remonterait à environ trois mois.

 

Le cercueil mesurait 1 mètre 80 de long sur 0 m 50 de large à la tête, et 40 aux pieds ;

l'intérieur était garni de toile.

 

On a trouvé dans le cercueil :

un bonnet grec, soutaché, une perruque brune,

3 grilles de chaudière à vapeur, un drap d’ensevelissement.

 

Le corps était vêtu d’un caleçon et d’une chemise de flanelle.

Tableau d’Anton Fischer

montrant la cérémonie d’immersion d’un mort en mer

sur un clipper anglais.

Louis Lacroix : L’Age d’Or de la Voile.

Réédition 1999

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Janvier 2021