Fenêtres sur le passé

1871

Enquête sur la mendicité à Ouessant

Source : Diocèse de Quimper

 

1° - Combien y-a-t-il dans la commune de pauvres, incapables de travailler,

et qui ont besoin d’une assistance habituelle ?

Réponse : 2

 

2° - Combien y-a-t-il actuellement dans la commune de familles qui sans être tout-à-fait pauvres,

et dont le chef de famille peut travailler et travaille, auraient cependant besoin d’être secourus toute l’année ?

Combien auraient besoin d’être assistées seulement de temps en temps ?

De combien de personnes se composent toutes ces familles ?

Réponse : Vingt et une familles comprenant soixante-dix enfants ayant besoin d’être secourus de temps en temps.

 

3° - Quelle somme seraient nécessaire pour venir en aide aux catégories ci-dessus ?

Réponse : de 15 à 1800 Francs.

 

4° - Combien y-a-t-il de mendiants d’habitude, capables de travailler et qui aiment mieux mendier ?

Réponse : Il n’y en a pas.

 

5° Y a-t-il dans la commune une association pour l’extinction de la mendicité ?

Réponse : Oui.

 

Fonctionne-t-elle bien ?

Réponse : Passablement.

 

La mendicité a-t-elle cessé ?

Réponse : Oui.

 

Montant des ressources

Réponse : La valeur de 800 Francs.

 

6° - S’il n’existe pas d’association, pensez-vous qu’on pourrait organiser un comité d’assistance et proposer avec succès une souscription pour cinq ans, soit en argent, soit en natures, si était commandée et entreprise dans toutes les communes et si la mendicité était interdite surtout pour tous les paresseux ?

Réponse : Nous faisons tous les ans une quête après la récolte, nous recevons ce qu’on nous présente, argent, grains, pommes de terre, vêtements.

Le produit ne se monte qu’à 500 Francs environ.

Il n’y a pas à parler de souscription quinquennale.

 

7° - Quel est le médecin ou quels sont les médecins qu’on appelle dans votre commune en cas de maladie ?

Réponse : Il y a un seul médecin dans l’île.

 

Quelle distance a-t-il à parcourir ?

Réponse : Six kilomètres.

 

8° - Avez-vous une sœur de charité pour les malades ?

Réponse : Oui.

 

9° - Combien de décès par an ?

Réponse : Soixante - terme moyen.

 

10° - Si on organisait la médecine gratuite pour les indigents, combien y-aurait-il de familles à inscrire sur la liste en se montrant sévère ?

Réponse : Le médecin est rétribué par la marine et tous les malades sont soignés gratuitement.

 

Ces réponses ont été faites collectivement par Monsieur le Maire, la sœur et le soussigné.

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Décembre 2021