Fenêtres sur le passé

1881

Les exercices militaires dans les écoles

Source : Le Finistère avril 1881

 

Les exercices militaires dans les écoles.

 

M. le Ministre de l'Instruction publique vient de rappeler à MM. les Recteurs d'Académie

l'utilité des exercices gymnastiques et militaires dans les lycées, collèges et écoles primaires.

 

«Vous savez, tous dit-il, quel en est le but, quelle importance nous devons y attacher.

 

Tous les enfants qui fréquentent nos écoles sont appelés à servir leur pays comme soldats ;

c'est une œuvre patriotique que nous poursuivons et nous rendons un vrai service à nos élèves eux-mêmes

en cherchant à leur donner des habitudes viriles, à les familiariser, dès l'enfance,

avec le rôle qu'ils auront à remplir, à les initier aux devoirs qui les attendent au régiment. »

 

Si, dans toutes les écoles, l'instruction militaire était donnée comme nous le désirons et comme nous le demandons instamment, les jeunes gens, en arrivant sous les drapeaux, n'auraient plusqu'à compléter leur éducation militaire, et ainsi se trouverait résolu le problème de la réduction

«de la durée du service. »

 

Dans les écoles rurales, c'est à l'instituteur que l'instruction militaire, comme l'enseignement de la gymnastique,

doit être confiée.

 

Ce que nous lui demandons est en réalité fort simple.

 

« En effet, les exercices militaires prescrits pour les écoles primaires ne comportent pas l'emploi du fusil,

excepté pour le tir.

 

Les mouvements dont il s'agit n'ont rien de compliqué, ils sont tout-à-fait élémentaires, et,

avec le goût qu'ont les enfants pour ces sortes d'exercices, un maître peut et doit les faire exécuter facilement ;

le succès n'est pas douteux.

© 2018 Patrick Milan. Créé avec Wix.com
 

Dernière mise à jour - Juillet 2021